Apprenti

Dépliant apprenti

Accès apprentis

Devenir apprenti-e

C’est tout d’abord s’impliquer dans son avenir, et dans son apprentissage : être acteur de sa formation.

Dans le secteur du sanitaire et social, les épreuves d’admissibilité sont ouvertes à partir de l’âge de 18 ans. Le contrat d’apprentissage peut donc s’appliquer aux jeunes de 18 à 29 ans révolus.

Exceptions à la limite d’âge de 30 ans .

  • Signature d’un nouveau contrat visant un diplôme supérieur au précédent déjà obtenu en apprentissage => 35 ans;
  • Signature d’un nouveau contrat suite à la rupture du précédent contrat d’apprentissage pour des causes indépendantes de la volonté de l’apprenti.e => 35 ans ,
  • Les travailleurs handicapés (bénéficiaires de la RQTH) => pas de limite d’âge ,
  • Les personnes inscrites en tant que « sportif de haut niveau » sur la liste arrêtée par le Ministre chargé des Sports (entraîneurs, arbitres et juges sportifs) pas de limite d’âge ;
  • Les créateurs ou repreneurs d’entreprises dont l’obtention du diplôme conditionne le projet => pas de limite d’âge.

L’apprenti bénéficie d’un statut de salarié, et le contrat de travail relève des dispositions du code du travail (L. 6211 – 1 à L 6261-2).

En conséquence, il dispose des mêmes droits que les autres salariés que ce soit concernant les congés ou encore par exemple, la protection sociale.

Une période d’essai s’applique à tous les contrats d’apprentissage. Elle est de 45 jours.

AIDE AU PERMIS B

L’apprenti bénéficie d’une aide de 500 € de la part du CFA pour passer son permis de conduire (pour les modalités, merci de contacter le CFA).

AIDE AUX REPAS ET HEBERGEMENT

Les repas et l’hébergement sur le temps de formation sont pris en charge sur présentation d’un justificatif (facture et/ou ticket de caisse) à hauteur de :

  • 3 € par repas
  • 6 € par nuit d’hébergement

C’est son organisation alternant période en organisme de formation habilité (UFA / CFA) et en établissement d’accueil qui permet ainsi une intégration progressive de l’apprenti dans le métier visé.

FOND SOCIAL FORMATION

Durant votre parcours de formation, vous faites face à un imprévu et ne parvenez plus à régler vos dépenses de logement et/ou de transport ? Ce problème peut remettre en cause la poursuite de votre formation. Avec le Fonds social formation, la Région Nouvelle Aquitaine peut vous aider à surmonter cette épreuve.

https://les-aides.nouvelle-aquitaine.fr/amenagement-du-territoire/fonds-social-formation

Les rémunérations des apprentis

La loi du 5 septembre 2018 a fixé de nouveaux niveaux de rémunérations en fonction de l’âge des apprentis.

  • Pour les jeunes âgés de 18 à 20 ans

43 % du SMIC pendant la première année d’exécution du contrat

51 % du SMIC pendant la deuxième année d’exécution du contrat

67 % du SMIC pendant la troisième année d’exécution du contrat

  • Pour les jeunes âgés de 21 à 25 ans

53 % du SMIC ou, s’il est supérieur, du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant la première année d’exécution du contrat

61 % du SMIC ou,  s’il est supérieur, du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant la première année d’exécution du contrat

78 % du SMIC ou,  s’il est supérieur, du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant la première année d’exécution du contrat

  • Pour les jeunes âgés de 26 ans et plus, 100 % du SMIC ou, s’il est supérieur, du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant la première année d’exécution du contrat

 

 

Ci dessous les informations relatives à l’obtention de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) :

  • L’AAH est une aide pour les personnes en situation de handicap qui ne peuvent travailler normalement
  • Les conditions pour être éligible : avoir plus de 20 ans, résider en France, disposer de revenus inférieurs à 11 038 € pour une personne seule, 19 979 € pour un couple et avoir un taux d’incapacité d’au moins 80 %.
  • Le montant de l’aide en 2022 peut aller jusqu’à 919,86€
  • La demande de l’AAH s’effectue auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) en remplissant le formulaire cerfa 15692*01.
  • Tous les 3 mois le bénéficiaire de l’allocation doit déclarer les revenus qu’il perçoit sur son espace Mon compte CAF ou via le formulaire cerfa 14208*01.

 

Insertion professionnelle des jeunes

https://www.inserjeunes.education.gouv.fr/diffusion/accueil